Zoom Zoom + Zoom ++
  J'AIME LA MUSIQUE : LA COLLECTION !  







QU'EST-CE QUE LA COLLECTION J'AIME LA MUSIQUE?

Vu sur France 2 le samedi 3 février au JT de 20h

La collection J’aime la musique est née de la rencontre entre le savoir-faire de Bayard Jeunesse et l’extraordinaire talent de Marianne Vourch qui a créé les Concerts du mercredi, habilités par l’Académie de Paris, à destination des familles et des scolaires. L’idée est de découvrir la musique dans toutes ses composantes: historique, artistique, sociale…, de l’incarner en faisant jouer les correspondances… pour ainsi de l’aimer dans toutes ses dimensions.

Plus qu’une simple collection de livres-CD, J’aime la musique est un outil pédagogique dont le texte fascine et les illustrations enchantent. Tout le défi de Marianne Vourch est de raconter une histoire simple, claire et précise, sous forme d’extraits musicaux qui sont expliqués un à un. Des illustrateurs de renom mettent en image ces récits. Ainsi, l’œuvre prend tout son sens.

Cette collection s’adresse aux enfants dès le primaire et à tous ceux qui aiment la musique, les adultes y apprennent aussi beaucoup…

LA COLLECTION J'AIME LA MUSIQUE

1. Le jardin féerique de Maurice Ravel, paru le 29 avril 2016
2. L’offrande musicale de Bach, paru le 4 novembre 2016
3. La note bleue de Frédéric Chopin, paru le 13 avril 2017
4. L’hymne à la joie de Ludwig van Beethoven, paru le 09 novembre 2017




Qui est Marianne Vourch?



MARIANNE VOURCH

En 2001, Marianne Vourch crée Les Concerts du Mercredi dans le but de rendre la musique accessible au jeune public à travers des extraits musicaux commentés. Ses concerts sont destinés à toute la famille – des plus petits aux plus grands, et aux écoles en mêlant les matières musicale, linguistique, littéraire et l’histoire des Arts. L’Académie de Paris recommande d’ailleurs les Concerts du Mercredi. Les Galeries nationales du Grand Palais et le Musée de l’Orangerie lui font appel dans le cadre de leurs expositions pour établir des passerelles entre la musique et la peinture, et depuis 2008, elle fait partie des conférenciers de la Folle Journée de Nantes.

LA PRESSE EN PARLE

France Inter en parle :

Comment faire découvrir la musique classique aux enfants?

« Destinée aux petites oreilles mais fortement conseillée à celles des adultes…, de courts chapitres aux dessins ondoyants abordent la vie et l’œuvre, tandis qu’un CD déroule des extraits soigneusement choisis… » LA CROIX

« Une nouvelle fois, cette collection d’allure sans prétention, mais érudite et admirative, réussit à rendre le génie musicien palpable, sensible. Les phrases musicales de Bach, « fervent luthérien » et improvisateur fabuleux, sont traduites en mots sans déperdition de sens ni mièvrerie. Une réussite. » TELERAMA

« Pari parfaitement réussi… La collection se propose de toucher les « 7 à 97 ans ». C’est justifié… Les extraits musicaux sont substantiels, choisis pour l’essentiel dans le catalogue d’Harmonia Mundi… Il se pourrait que cette collection, grâce à son approche ouverte et mutithématique, apporte un vrai renouveau dans le très difficile et complexe exercice visant à médiatiser la musique, les musiciens et leurs oeuvres auprès des jeunes, enfants et adolescents. » POEZIBAO

« Curieux, pétillant et la pédagogie soignée mais jamais pédante… Pour éviter de perdre ses lecteurs-auditeurs, Marianne Vourch d’un côté s’appuie sur les illustrations vivantes et de l’autre manie l’art du crescendo narratif et surtout la clarté : en quelques mots, par exemple, elle parvient à rendre limpide et aérien le contrepoint, musique à l’appui. » CULTURE BOX.





ILS EN PARLENT

Comment faire découvrir la musique classique aux enfants ?
CLASSIC & CO - France Inter, 17 décembre 2017 - Écouter l'émission


A une semaine de Noël, une idée de cadeau pour les enfants : la collection de livres disques « J’aime la musique » publiée chez Bayard.

C’est une toute jeune collection (elle existe depuis un peu moins de deux ans) qui vise à faire découvrir la musique classique aux enfants, à partir de 7 ans, dans toutes ses composantes : historique, artistique, et sociale. Et c’est remarquable.

Chaque volume, écrit et raconté par Marianne Vourch, et illustré par Emmanuel Cerisier, est consacré à un compositeur. Le Jardin féerique de Maurice Ravel

Marianne Vourch évoque une musique « drôle et sérieuse, qui nous parle de théières et d’horloges, de petits écureuils et de la Belle et la Bête, mais aussi de Valses qui font peur, d’amis perdus à jamais, de cloches qui résonnent dans la vallée. » Une musique qui évoque un monde merveilleux et lointain.

L’œuvre de Ravel est teintée de multiples inspirations et passions. Un goût pour le monde de l’enfance ; on peut citer entre autres « Les Contes de ma mère L’Oye » et le petit bijou qu’est « L’enfant et les sortilèges » composé sur un livret de Colette.

La marque profonde de la 1ère Guerre mondiale, qu’il évoque dans sa Valse, la découverte du Jazz dans les années 20, la nature très présente aussi dans sa musique, et bien sûr, sa fascination pour l’exotisme et l’orient, l’Espagne notamment, qu’on trouve dans nombre de ses œuvres.

Né à Ciboure, sur la Côte Basque, Ravel n’a franchi la frontière espagnole qu’à la fin de sa vie, mais il a dit que « sa jeunesse a été bercée par des habaneras qu’il n’a jamais oubliées« . Second volume consacré à Bach

Marianne Vourch explique entre autres aux enfants avec beaucoup de clarté le principe de la fugue et du contrepoint, illustré par la Fugue de la Toccata en Ré min.

« Imaginez trois amis qui conversent autour d’un même sujet. Chacun ou chacune va exprimer sa pensée différemment, avec son caractère,sa sensibilité, sa force et ses arguments. Chaque voix prend la parole et poursuit sa mélodie, puis elles se rejoignent, se superposent, se mêlent et s’entremêlent, se séparent à nouveau pour mieux se retrouver. » Chopin est aussi à l’honneur, avec « La Note bleue de Frédéric Chopin »

Chopin, sa Pologne natale, son arrivée à Paris, et sa rencontre, tel un « embrasement céleste » avec celle qui deviendra son grand amour, Georges Sand. A l’hiver 1838, ils s’exilent à Majorque. Chopin travaille à ses préludes. Georges Sand écrit :

« Il nous jouait des choses sublimes qu’il venait de composer, ou, pour mieux dire, des idées terribles ou déchirantes qui venaient de s’emparer de lui, comme à son insu, dans cette heure de solitude, de tristesse et d’effroi. »

C’est là qu’il a composé les plus belles de ses courtes pages qu’il intitulait modestement des préludes. Ce sont des chefs d’œuvre. Dernier volume, sorti récemment : « L’Hymne à la joie de Beethoven. »

De la Symphonie de l’Orage à la Symphonie de Lumière, en passant par l’héroïque et le Clair de lune, Marianne Vourch évoque le Beethoven libre, révolutionnaire, qui affrontera son tragique destin en célébrant la Joie. Le poème de Schiller, utilisé dans le final de la 9ème symphonie, dit :

Etreignez-vous, millions d’êtres, au monde entier, ce baiser.

Anna Sigalevitch





COUP DE PROJECTEUR

Collection j’aime la musique . Bayard Musique Enfants à l’écoute 8 juin 2017

Voilà une nouvelle collection qui sort des sentiers battus avec trois volumes seulement à ce jour. Plutôt que d’enfumer ses jeunes auditeurs avec un prétendu conte, Marianne Vourch leur parle vraiment de musique, sans négliger pour autant les éléments biographiques ; pour Bach, par exemple elle donne des clés d’écoute pour mieux entendre la toccata et explique avec des mots simples ce qu’est une fugue. OK, c’est un peu austère, mais il y a du contenu. Que voilà du didactique intelligent ! Il faut dire que Marianne Vourch a créé les « Concerts du mercredi » à destination des familles et des scolaires. Les extraits musicaux sont nombreux et le livre qui reprend le texte enregistré fournit des informations complémentaires. Un outil indispensable pour des enfants déjà sensibilisés à la musique classique, élèves de conservatoire ou apprentis instrumentistes. Et les adultes peuvent aussi y trouver leur compte.



Voyage au pays de Chopin et des grands compositeurs Article écrit par Didier Mesnard, pour L’écho du Berry, et publié le 18-23/05/2017.

« A l’occasion dè la remise du Prix Pelléas à Pans, récompensant l’ouvrage sur la musique aux plus belles qualités littéraires de l’année, j’ai fait une formidable rencontre que je souhaitais partager avec les lecteurs de L’Écho du Berry. D’autant que Marianne Vourch, puisque c’est d’elle dont il s’agit, sera au Nohant festival Chopin, le 5 juin prochain près de La Châtie, pour présenter son spectacle pour enfants, accompagnée de jeunes musiciens professionnels reconnus.

Créatrice de concerts et conférencière musicale, Marianne Vourch propose en effet dans la collection J’aime la Musique un splendide outil pédagogique sous forme de livre CD qui permet à son public de garder les traces de ses concerts lectures. Celui consacré à La note bleue de Frédéric Chopin est un éveil musical poétique fort bien illustré.

L’auteur fascine les enfants en leur racontant une histoire sous forme d’extraits musicaux Avec clarté, précision, la biographie de Chopin est lue. Les extraits des Polonaises, Nocturnes, Scherzos… sont expliqués. La technique, l’indication rythmique est mise à jour et décrit le mouvement du rubato ou les 24 préludes. L’œuvre prend tout son sens, la musique est vivante. Marianne fait découvrir la fragilité de Chopin, la construction mélodique prise dans un événement naturel-pluie, coucher de soleil. La palette de couleurs musicale s’éveille alors en nous. L’ADN de l’artiste peut ainsi être gravé et reconnu. Les clefs sont en notre possession pour mieux comprendre et apprécier les multiples secrets de l’âme de Chopin, son hypersensibilité. L’essentiel de son époque – George Sand, ses amis, sa personnalité romantique, sa créativité – dans laquelle il vécut est aussi fort bien résumé. »



L’Offrande Musicale de Bach,un livre-disque pour enfants de la collection J’aime la musique La chronique musique de Thierry Hillériteau du 10/04/2017.

Une biographie musicale de Bach pour les jeunes et les moins jeunes Article écrit par Stéphane Reecht, pour ResMusica, et publié le 13/02/2017.

« Deuxième volume de la jeune et prometteuse collection J’aime la musique, après une première parution consacrée à Ravel. L’approche est toujours aussi convaincante.

L'offrande musicale de Jean-Sébastien Bach

Vulgariser Johann Sebastian Bach, à destination des 7 à 97 ans, est une véritable gageure. […] Deux choses font l’originalité et la valeur de cette parution. D’une part, le souci de Marianne Vourch de faire comprendre en profondeur, mais par des mots simples, ce qui fait que la musique de Bach est exceptionnelle (très bons passages sur les liens extrêmement forts entre musique et spiritualité, mais aussi sur les cantates, sur les Variations Goldberg, sur les techniques d’écriture mises en œuvre dans les fugues et les canons de L’Offrande musicale…). D’autre part, l’abondance, la variété et la qualité des extraits musicaux, de Glenn Gould à Olivier Baumont, en passant par Kenneth Gilbert, Philippe Herreweghe, Davitt Moroney et bien d’autres. La contrepartie en est l’allongement du livre et du disque. Certains passages mériteraient peut-être d’être allégés, mais peut-on faire toucher du doigt la richesse de la musique de Johann Sebastian Bach en faisant vraiment plus court et moins explicite, ou en faisant l’économie de larges extraits ?

Les illustrations, claires et simplement figuratives, ont le bon goût de ne pas surcharger les pages, et rappelleront aux parents et aux grands-parents l’édition de leur jeunesse. En définitive, on tient là une parution destinée aux enfants mais qui parlera à tous les âges, car on n’a jamais fini de découvrir et d’apprécier Johann Sebastian Bach. »

Article disponible dans son intégralité ici.

L’offrande musicale de Bach, par Marianne Vourch : une passionnante histoire contée aux enfants Article écrit par Lorenzo Ciavarini Azzi, responsable de la rubrique Classique de Culturebox, et publié le 29/12/2016.

« Situation internationale mouvante, histoire de défis lancés et, surtout, génie musical à l’œuvre : tout y est pour rendre haletante l’histoire d’un des chefs d’œuvre de Bach, L’Offrande musicale, créée par le Cantor de Leipzig pour Frédéric II. Marianne Vourch en raconte l’essence dans un livre-disque de la série J’aime la musique qui a l’avantage de nous montrer Bach autrement. Passionnant. […] Curieux, pétillant et à la pédagogie soignée mais jamais pédante.

L'offrande musicale de Jean-Sébastien Bach

[…] Au total, il y a là beaucoup d’informations pour un livre à l’attention des jeunes. Mais pour éviter de perdre ses lecteurs-auditeurs, Marianne Vourch d’un côté s’appuie sur les illustrations vivantes d’Axel Renaux, et de l’autre manie l’art du crescendo narratif et surtout de la clarté : en quelques mots, par exemple, elle parvient à rendre limpide et aérien le contrepoint, musique à l’appui : « Ecoutez ces trois voix qui entrent et qui poursuivent leur discours dans la Fugue de la Toccata en Ré mineur. Chaque voix prend la parole et poursuit sa mélodie. Puis elles se rejoignent, se superposent, se mêlent et s’entremêlent, se séparent à nouveau pour mieux se retrouver… Elles posent des questions, elles s’interrogent. Elles doutent parfois… C’est une grande force. C’est aussi toute la force de Jean-Sébastien Bach de traiter la musique en contrepoint. Car tout le cheminement de ces voix se nomme : le Contrepoint ».

Article disponible dans son intégralité ici.



Le jardin féerique de Maurice Ravel

Article écrit par Gabriel Lucas, pour La mare aux mots, et publié le 06/07/2016.

Le jardin féerique de Maurice Ravel

« On change d’univers pour entrer dans celui de la musique classique avec Le jardin féerique de Maurice Ravel. On y découvre de nombreux extraits de l’œuvre du compositeur, accompagnés d’informations sur sa vie, sa musique et ses influences. J’ai particulièrement aimé les explications imagées, souvent poétiques des morceaux : voix et musique s’entremêlent très bien, et l’on apprend plein de choses ! Les explications seront tout de même un peu difficiles à suivre pour les plus jeunes, car l’ensemble est très dense et parfois technique. Cependant le livret fourni retranscrit l’intégralité du texte et permettra à ceux qui le souhaitent de retrouver toutes les informations. Pour les autres, il est aussi possible de se laisser porter par la voix douce de Marianne Vourch, qui accompagne avec un enthousiasme évident l’hétéroclite du compositeur, et fait de ce CD un très joli voyage au cœur de la musique de Maurice Ravel. Cet album existe également en livre-CD.

Un panorama très intéressant de l’œuvre de ce grand compositeur. »