Concerts Scolaires

Zoom Zoom + Zoom ++



LES BEAUX ARTS A LA RENAISSANCE


Vendredi 1er décembre 2017 à 10h

Mercredi 6 décembre 2017 à 9h et 11h


Collège des Bernardins, 20, rue de Poissy        75005 Paris

01 42 27 79 90                     marianne.vourch@wanadoo.fr


Ensemble d'instruments anciens
Oeuvres vocales et instrumentales de la Renaissance





 PRESENTATION : 


En France, à la fin du XVe siècle, après la guerre de Cent ans, la prospérité et la croissance démographique reviennent. Tout est réuni pour accueillir une révolution artistique et culturelle : la Renaissance, apparue en Italie dans le courant du XIVe siècle.

On dit souvent que les guerres d’Italie menées à partir de 1494 par Charles VIII (roi de 1483 à 1498) ont permis à la France de se convertir à l’art de la Renaissance italienne. Mais l’influence de l’art italien, ainsi que de l’art flamand, y était déjà importante au XVème siècle. Jusqu’en 1525 coexistent différentes créations, relevant du style gothique ou du style italianisant et antiquisant. C’est une véritable phase de transition artistique et d’assimilation de différentes influences, qui fait naître un art original, un art français de la Renaissance.

Les rois de France jouent un grand rôle dans cette révolution artistique. La plupart des créations importantes se font dans la vallée de la Loire, région de résidence des souverains jusqu’en 1525. François 1er (roi de 1515 à 1547) se voit comme protecteur et rénovateur des arts et des lettres. Il est à l’initiative de la construction du château de Chambord qui débute en 1519. Puis à partir de 1528 il fait réaménager le château de Fontainebleau en faisant appel à des artistes italiens. L’ « École de Fontainebleau » s’épanouit et connaît un grand rayonnement. Autour de 1540-1550 les artistes créent des formes nouvelles très inspirées de l’art antique et de l’art italien du XVIe siècle.

La Réforme trouve des échos en France dès les années 1520 et l’imprimerie participe à sa diffusion. Pendant la seconde moitié du siècle les conflits politiques et religieux entre catholiques et protestants s’intensifient et engendrent de lourdes pertes humaines et des destructions de nombreuses oeuvres d’art. Néanmoins la Cour d’Henri III (roi de 1574 à 1589) reste un pôle de l’activité culturelle. La fin du siècle est marquée par l’édit de Nantes (1598) promulgué par Henri IV (roi de 1589 à 1610). Il accorde aux protestants la liberté de culte. C’est le retour à la paix civile. Les chantiers artistiques reprennent. Sur des airs de Pavane, Gaillarde, Tourdion et Courante...


 PROGRAMME : 


Pavane Lesquercarde, (Phalèse, Premier Livre de Danseries, Louvain, 1571)
Gaillarde « Ce qui m'est deu » Pierre Sandrin (1490-1561)
Basse danse & Tourdion
Currendo (courante) 1549 (Pierre Phalèse)
Courante pour cistre (Emmanuel Adriaensen, 1584)
Doulce mémoire texte: François 1er (1494-1547), musique: Pierre Sandrin (1490-1561)
Recercada segunda sur la chanson Doulce mémoire - Diego Ortiz (1510-1570)
Dieu la gard la bergerotte (anonyme)
La volte de Provence, Jean D 'Estrées
La volte de Provence, Adrian le Roy (1568)
Volte Praetorius (Terpsichore Musarum, 1612)
Romanesca (manuscrit de Pesaro, anonyme)
Je ne me confesserai point, Arcadelt
Au jardin de mon père, Jehan Chardavoine
Hari, Bourriquet Claudin de Sermisy (1490-1562)
"En Amours n'a sinon que bien" (manuscrit de Bayeux, anonyme )


 ARTISTES : 


Ensemble Blancaflor Domitille Vigneron, chant, lira da braccio, violon, fluste à neuf trous Thierry Cornillon, chant, fluste d'allemand (flûte taversière renaissance)







 



Accès direct

Ecoles & Collèges

Newsletter


Services

La salle de concert

Collège des Bernardins
20, rue de Poissy - 75005 Paris
Bus n°63, 86, 87, 24, 67, 47, 89
Metro : Cardinal Lemoine, Maubert-Mutualité, Jussieu

Sur le réseau


Nous Contacter

Marianne Vourch Production
9, rue des Saints-Pères
75006 Paris
Téléphone : 01 42 27 79 90
Email: marianne.vourch@wanadoo.fr