Concerts en Familles

Zoom Zoom + Zoom ++



LA PLUME ENCHANTEE DE W.A. MOZART


Dimanche 16 septembre 2018 à 14h et à 16h

Collège des Bernardins, 20, rue de Poissy        75005 Paris

01 42 27 79 90                     marianne.vourch@wanadoo.fr


" Sur la branche de l'Opéra Mozart chante l'amour. Du printemps des coeurs à l'âge de raison, ses jeunes couples apprennent à devenir des adultes..."




 PRESENTATION : 


" Comment devient-on adulte? Telle est la question posée par tous les opéras de Mozart...

L'Homme gai et douloureux qui écrit des lettres, de la musique, dans la marge de la société de son temps.

Un génie? Bien-sûr. Mais un homme surtout, semblable à chacun d'entre nous, confrontés aux énigmes de la vie, de l'amour, de la mort. "

Partons à la découverte des plus beaux airs des opéras de Mozart!

En partenariat avec les éditions Bayard Jeunesse à l'occasion des journées européennes du patrimoine


 PROGRAMME : 


Don Giovanni
- « la ci darem la mano »
- air du Catalogue de Leporello

Les Noces de Figaro
- air de Susanna « giunse al fin nel momento »
- duo Il Conte/Susanna « crudel perche finora »
- air de Figaro "Se vuol ballare"
- air de Chérubin "Voi che sapete"

La Flûte enchantée
- air de Pamina « Ach ich fuhl ‘s »
- duo Pamina/Papageno
- duo Papageno/Papagena

La Finta Jardiniera
- air de Nardo

Idoménée
- air d’Ilia « padre...germani...Addio »




 ARTISTES : 


Tatiana Probst, soprano
Laurent Arcaro, baryton
Gaspard Brécourt, piano









Tatiana Probst, soprano


Tatiana PROBST (soprano et compositeur) naît au sein d’une famille d’artistes et commence très tôt la musique. Après un premier prix de piano et un prix d’excellence de musique de chambre, elle étudie le chant auprès de Mireille Alcantara, obtient son Master au Conservatoire de Paris (CNSMDP) et remporte plusieurs prix dans différents concours internationaux. Son répertoire s’étend de l’opéra à l’oratorio faisant une part belle à la mélodie française, elle se produit aussi bien en soliste avec orchestre qu’à l’IRCAM avec dispositif électronique, collabore entre autres avec les pianistes Jeff Cohen, Aeyoung Byun, Guillaume Vincent et François Lambret, avec la multi-percussionniste Vassilena Serafimova et chante sous la direction d’Olivier Holt, Laurent Petitgirard, Constantin Rouits, Jean-Louis Forestier, Michel Piquemal, José Miguel Perez-Siera, Jérôme Pillement…aux côtés de musiciens de
l’Opéra de Paris, de l’Orchestre National de France, de l’Orchestre Colonne, de l’Orchestre de l’Opéra de Massy, de l’Orchestre Philharmonique du Maroc et des Quatuor Enesco, Quatuor Hermès ou Diotima,
Elle participe à diverses productions lyriques : Didon et Enée, Le Roi Pausole, La Flûte enchantée, Mireille, Echo et Narcisse, Ligne 5 (comédie musicale dont elle a écrit le livret), est également invitée en tant que soliste à chanter dans la IXème symphonie de Beethoven, Vivaldi (Gloria), Pergolèse (Stabat Mater), Dvorak (Chants sacrés, Te Deum), Fauré (Requiem), Saint-Saëns (Requiem), Connesson (Liturgies de l’ombre)… et enregistre un CD intitulé Ba[l]lades paru en 2014 chez le label Continuo Classics.
Récemment elle a interprété Musette dans La Bohème (Opéra de Reims), Micaëla dans Carmen (Théâtre Mohammed V / Rabat), diverses pièces solistes dans le cadre du Festival Ré Majeure de Marc Minkowski et vient de remporter un grand succès dans Rusalka accompagnée par l’Orchestre de l’Opéra de Paris lors de la 29ème édition du Festival « Un violon sur le sable » à Royan devant 50.000 spectateurs.
Elle est par ailleurs la première jeune compositrice invitée pour une résidence à l’Abbaye de Fontevraud à l’initiative du Foyer JOY-EUX (G.Joy/H.Dutilleux) présentant à cette occasion le 11 mars 2016 une partition pour piano à 4 mains D’ombre et de Lumière et elle vient d’achever son quatuor à cordes Ainsi un nouveau jour qui sera créé au Festival d’Hardelot par le Quatuor Rosamonde le 8 août 2016.
Parmi ses projets à venir : des concerts Mozart avec l’Orchestre de l’Opéra de Massy (septembre 2016), une croisière musicale A la croisée des peuples et des cultures en Grèce, Croatie, Albanie et Italie du sud (octobre 2016), un récital d'opéra à Marrakech (novembre 2016), Mimi dans La Bohème à Levallois (mars 2017) et Nadia dans La Veuve Joyeuse à Rabat (avril 2017). Tatiana est soutenue depuis 2008 par la Fondation Hippocrène



Laurent Arcaro, baryton


Après des études de chant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Laurent Arcaro intègre la classe de Lied d’Ulrich Eisenlohr et de chant de Rudolf Piernay à la Musikhochschule de Mannheim.
Il participe aux masterclasses de Dietrich Fischer-Dieskau, Gabriel Bacquier et de Thomas Hampson.
Il obtient le premier prix de chant au cycle supérieur du conservatoire de Toulouse, reçoit le Prix Edward James Marshall au concours de St-Chamond, le Prix du Meilleur Espoir au concours de Clermont-Ferrand et se retrouve finaliste au concours de Mélodie Française de Toulouse.
Il intègre le Studio-Oper de Mannheim pour l’étude et la réalisation en scène de nombreux rôles tels que de Dandini, Guglielmo, Papageno, Harlekin, Malatesta, Belcore, Silvio, Figaro des Nozze di Figaro et Figaro du Barbiere di Siviglia.
Puis, il chante sous la direction de Michel Plasson à Toulouse, de J.-Y.Ossonce à Tours, et Roland Boer au Staatsoper Stuttgart, au Staatsoper Frankfurt am Main, et au Staatsoper Berlin Unter den Linden.
Il est dirigé par Andrea Schwalbach pour le rôle du Kaptain Stone dans Die Blume von Hawaï de Paul Abraham.
Sous la baguette de Dominique Trottein et Joël Suhubiette, il incarne les rôles de Papageno, Gardefeu, Figaro (Nozze di Figaro), 7 rôles différents dans Le Brave Soldat Schweik de Kurka, Schaunard, Marcello et Figaro (Barbiere di Siviglia). Il est invité à plusieurs reprises au Festival d’Auvers-sur-Oise pour des récitals Mozart autour de la trilogie Da Ponte ainsi que pour l’Annonciation, une création mondiale de Pascal Zavaro.
Il chante un récital retransmis sur la chaîne Medici TV au Annecy Classic Festival.
Dans une mise en scène de Louis Désiré et sous la direction de José-Miguel Pérez-Sierra, il chante le rôle d’Alidoro dans la Cenerentola à Metz.
Il décide alors de partir vivre aux Etats-Unis à Los Angeles pour suivre le Young Artist Program du L.A.Opera dirigé par Placido Domingo. Fort de cette expérience, il rentre et décide de participer chaque année à une série de concerts au profit d’associations caritatives. Partagé entre la France, l’Allemagne et les Etats-Unis, il fait des « allers-retours » entre le cinéma et la musique, tournant ainsi dans quelques films et courts-métrages dont Heart Zero, qui a reçu le prix du meilleur court-métrage à Los Angeles, et tente de promouvoir la musique française à travers les continents.
Il affectionne tout particulièrement la musique de chambre et forme un duo avec Tristan Pfaff. Ils donnent régulièrement des récitals et leur répertoire s’étend de Schubert, Schumann à Duparc, Debussy, Fauré, Strauß, Rachmaninov…
Il ne délaisse pas pour autant l’Oratorio et s’est déjà produit dans le Messiah, Carmina Burana, Ein Deutches Requiem, le Requiem de Fauré, Die Jahreszeiten, Die Matthäus-Passion de Bach, …
Il donne des concerts d’airs de Haendel au festival Musiques de Chapelles.
Il rend hommage à ses origines napolitaines à travers un large répertoire au cours d’un festival, accompagné par Dominique Trottein. Il est engagé au Festival de Pontlevoy pour un concert autour de Verdi, Donizetti,Bellini et Puccini.
Parmi ses projets, La Traviata en tournée, un récital autour de Duparc, une Petite Messe Solennelle ainsi que sa participation dans différents festivals d’été.


Gaspard Brécourt, piano




S’illustrant tout particulièrement dans le répertoire lyrique, le jeune Gaspard Brécourt devient directeur musical et conseiller artistique du Théâtre Impérial de Compiègne durant les saisons 2007-8, 2008-9. Au cours de ces deux années, il donne : Une Education Manquée de E. Chabrier, Jean de Paris et Ma tante Aurore de F-A. Boïeldieu avec A. Noguera et G. Raphanel, Djamileh de G. Bizet et plusieurs récitals avec I. Philippe, A. Noguera et S. Guèze.
Parallèlement, il dirige à l’Opéra National d’Athènes en avril 2009 la création mondiale Cyrano et Roxane de S. Xarhakos, adaptée par J-C. Carrière, dans une mise en scène de D. Freeman.
Auparavant, Gaspard Brécourt s’était distingué au Japon en février 2009 avec le Tokyo Metropolitan Symphony Orchestra dans un programme symphonique français.
Aux oeuvres lyriques, il ajoute l’oratorio à son répertoire en donnant la Johannes Passion de J.S. Bach avec l’Orchestre de Chambre de Versailles en tournée nationale (2007) et la Cantate David de G. Bizet avec Sébastien Guèze et l’Orchestre Ostinato (2008).
A partir de 2008, il rejoint l’ensemble « Al’Opéra » et se produit notamment aux théâtres de Fontainebleau, d’Enghien et de Corbeil-Essonnes à de nombreuses reprises. Au répertoire mozartien (Don Giovanni, Cosi fan Tutte), il ajoute Die Fledermaus de J. Strauss et Carmen de G. Bizet avec cette même compagnie. En 2005, il fait ses débuts avec la Bohème de G. Puccini et Cosi fan Tutte de W.A. Mozart avec l’Orchestre Ostinato au théâtre d’Herblay. Formé auprès du maestro M. Janowski, directeur musical du Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France, dont il fut l’assistant durant deux années, il perfectionnera son répertoire lyrique français auprès du maestro J. Fournet jusqu’en 2007.
Il se consacre en premier lieu à son métier de chef de chant dans différents opéras en France et à l’étranger (Opéra de Paris, Théâtre Impérial de Compiègne, Opéra du Rhin, Teatro Colon de Buenos-Aires…) ainsi qu’en récital avec des chanteurs tels que I.Vassilieva, A-M Werster, M.Vidal, M. Defontaine, C. Mutel. Initié à la musique dès le plus jeune âge, Gaspard Brécourt débute ses études à la Maîtrise de Radio France durant cinq années puis au CNR de Boulogne Billancourt où il obtient ses premiers prix de piano, accompagnement, percussions, harmonie et contrepoint.







Dédicace à la suite des Concerts!!









 



Accès direct

Ecoles & Collèges

Newsletter


Services

La salle de concert

Collège des Bernardins
20, rue de Poissy - 75005 Paris
Bus n°63, 86, 87, 24, 67, 47, 89
Metro : Cardinal Lemoine, Maubert-Mutualité, Jussieu

Sur le réseau


Nous Contacter

Marianne Vourch Production
9, rue des Saints-Pères
75006 Paris
Téléphone : 01 42 27 79 90
Email: marianne.vourch@wanadoo.fr